Un nouveau musée de l’histoire de la galoche dans la vallée de la Bourbre

Bientôt : ouverture du musée « HISTOIRE DE LA GALOCHE »

Un pan du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Bourbre était sur le point d’être oublié à jamais, les acteurs contemporains de cette période ayant presque tous disparus. Ce furent les femmes et les hommes qui, de 1912 jusque dans les années 1950, ont confectionné des milliers de semelles de bois, découpé et cousu les tiges en cuir et monté par clouage celles-ci sur les semelles à leurs domiciles. Tous ont contribué à développer localement une industrie, qui bien que répandue au-delà du département, aurait fait alors citer la vallée de la Bourbre comme une « capitale de la galoche ».

C’est pour leur rendre hommage qu’a été créé et inauguré en juin 2012 le premier musée de l’histoire de la galoche. Toutefois, ce musée atypique et unique en France, rapidement victime de son succès s’est montré peu accessible aux groupes de visiteurs : du fait de son exiguïté et aussi à cause de l’accès en étage inadapté pour accueillir des personnes à mobilité réduite.

Une association « Patrimoine de la vallée de la Bourbre » pour réaliser ce nouveau musée

C’est pour remédier à ces obstacles que, dans le courant de l’année 2018, une association à été créée ayant pour but de faire connaitre la vallée de la Bourbre, notamment au travers des métiers oubliés et du patrimoine. Ceci en collectant et sauvegardant les objets, outils, machines, documents et témoignages ayant trait à l’histoire des galochiers et bien sûr en réalisant et gérant le musée « Histoire de la galoche ».

La famille de Virieu a mis gracieusement à la disposition de la municipalité de Virieu un bâtiment présentant une surface adaptée et de plain pied. Une convention pour la réalisation et l’exploitation de ce musée a été signée entre la commune et l’association « Patrimoine de la vallée de là Bourbre ».

Après avoir collecté dans les départements de l’Allier, de la Haute-Savoie de la Loire et même en Bretagne des machines rares et exceptionnelles, les membres fondateurs de l’association assurent, depuis six mois déjà, l’aménagement muséographique du lieu.

Celui-ci devant être inauguré par la municipalité de Val-de-Virieu dans les premiers jours d’avril 2019.